Il peut advenir …

Publié le par ACROPOLE

Il peut advenir, dans un pays comme la France que, même le gouvernement actuel, manifeste quelque raison ou qu'il accomplisse des choses positives. Défendant avant tout la liberté, ne manifestant pour la reptation ni goût ni aptitude, on doit dire cela en tremblant, de peur de passer pour un courtisan.

6a00d8341c320wiAu hasard cependant, en cette après-midi du 4 août 2010 (221e anniversaire de la fin des privilèges), j’ai voulu en avoir le cœur net. J’ai donc capté sur le site du journal objectif bien connu Le Monde les nouvelles phares de la rubrique « politique » telle qu’elle se présentait alors.

Je les cite intégralement et je fais mes lecteurs juges.
Le Monde ce 4 août à 13 h 39 nous assurait objectivement que :

Nicolas Sarkozy, via le crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt, souhaitait, en 2007, une France de propriétaires. Titre de l'article : Crédit sur les intérêts d'emprunt : la fin d'une promesse de 2007


Le Monde ce 4 août à 12 h 23 nous assurait objectivement que :

Le compagnon de Christine Lagarde condamné à rembourser des subventions européennes. Xavier Giocanti, le compagnon de Christine Lagarde, a été condamné par une ordonnance de la Cour européenne de justice à rembourser un million d'euros de subventions.


Le Monde ce 4 août à 12 h 12 nous assurait objectivement que :

Le fameux paquet fiscal de l’été 2007 (TEPA), qui était la marque de fabrique de Nicolas Sarkozy, est remis en cause. C’est un des fondements de l’idéologie du chef de l’État qui est revu. Sarkozy revient sur une mesure symbolique de son début de quinquennat


Le Monde ce 4 août à 11 h 01 nous assurait objectivement que :

"Dans la bouche d'un président de la République, les mots sont toujours plus que des mots et donnent à une société son souffle, son rythme, ses réflexes", écrit Bernard-Henri Lévy. Les trois erreurs de Nicolas Sarkozy. Mépris des Roms, outrage à l'esprit des lois, discours de guerre civile : le chef de l'État vient de commettre trois erreurs, estime dans une tribune au "Monde" le philosophe Bernard-Henri Lévy.


Le Monde ce 4 août à 07 h 47 nous assurait objectivement que :

Éric Woerth serait intervenu dans la succession du sculpteur César ; Cette intervention aurait eu lieu après des "pourparlers avec l'exécuteur testamentaire du sculpteur", le président de la Fondation Cartier pour l'art contemporain. Selon des informations dévoilées par le quotidien "Libération" daté du mercredi 4 août, le ministre du travail, Éric Woerth, est "directement intervenu dans un contrôle fiscal, celui de la succession du sculpteur César".


Le Monde ce 3 août à 21 h 07 nous assurait objectivement que :

Le gouvernement se félicite de la baisse du nombre de cambriolage. "Au cours des six premiers mois de l'année 2010, une diminution du nombre de cambriolages de 2,1 % est constatée par rapport à la même période en 2009", affirme Luc Chatel, porte-parole du gouvernement.[Précisons bien évidemment que le lecteur du Monde toujours bien informé ne peut pas croire une seule seconde à ces bons chiffres et par conséquent c’est de manière ironique qu’il prend les dires de Luc Châtel. Du reste en exergue du papier se trouvait une photo de la police scientifique devant le Musée d'art moderne de Paris, cambriolé dans la nuit du 19 au 20 mai 2010.]


Le Monde ce 3 août à 17 h 11 nous assurait objectivement que :

La secrétaire d'État à la famille, Nadine Morano, est au cœur d'une polémique après ses propos sur le langage des "jeunes musulmans". Selon Nicolas Sarkozy, dont les propos ont été rapportés par Nadine Morano, Élisabeth Guigou (PS) aurait "renforcé" la déchéance de nationalité en 1998, ce qui est faux. Nationalité : le "précédent de la gauche" n'existait pas


Le Monde ce 3 août à 15 h 37 nous assurait objectivement que :

Lors du dernier conseil des ministres, mardi, le chef de l'État a répliqué à ceux qui s'indignent de ses annonces sur la déchéance de la nationalité.


Le Monde ce 3 août à 14 h 15 nous assurait objectivement que :

Le ministre de l'Immigration Éric Besson a déclaré : "Je veux dire et redire que l'islam a droit de cité en France". Déchéance de nationalité : une impossibilité juridique ? Députés et ministres s'emploient à trouver des moyens d'inscrire dans la loi la possibilité de déchoir de la nationalité française une personne "d'origine étrangère" coupable d'une agression sur un dépositaire de l'autorité publique.


Le Monde ce 3 août à 12 h 03 nous assurait objectivement que :

Pour la presse anglo-saxonne, Nicolas Sarkozy reprend son rôle de "super-flic" La presse étrangère souligne le retour aux sources du chef de l'État qui, faute de se sortir d'un scandale financier embarrassant revient à ce dans quoi il s'estime le meilleur depuis huit ans : la lutte contre l'insécurité.


Le Monde ce 2 août à 19 h 43 nous assurait objectivement que :

Plusieurs membres du gouvernement ont exprimé leur réprobation à l'idée de limiter le nombre de leurs conseillers. Réduction du nombre de conseillers : les ministres rendent leur copie. François Fillon doit désormais valider leurs propositions avec comme objectif la limite de 20 conseillers par ministre et 4 par secrétaire d'État.


Le Monde ce 2 août à 2 août à 19 h 03 nous assurait objectivement que :

L'UMP se prend les pieds dans la sécurité. En matière de délinquance, "les indicateurs sont tous à la baisse", assure l'UMP. Les chiffres de l'Observatoire de la délinquance montrent pourtant que la situation est plus complexe.


Le Monde ce 2 août à 18 h 05 nous assurait objectivement que :

Martine Aubry, a dénoncé "une dérive antirépublicaine" destinée à masquer "les échecs de Nicolas Sarkozy en matière économique et sociale comme en matière de sécurité". Comment répondre à Sarkozy ? Le dilemme du PS. Les socialistes condamnent les propos du chef de l'État, mais veulent éviter d'attirer les critiques de l'UMP sur leur "angélisme" en matière de délinquance.


Le Monde ce 2 août à 18 h 01 nous assurait objectivement que :

Expulsions de Roms : Bruxelles invite à la prudence. La Commission européenne a rappelé, lundi, par la voix d'un porte-parole, qu'il ne peut y avoir d'expulsions en raison de l'appartenance à un groupe déterminé.


Le Monde ce 2 août à 17 h 36 nous assurait objectivement que :

L'affaire Woerth a poussé quelque peu dans l'ombre une autre affaire, d'une ampleur aussi grande sinon plus encore : celle de Karachi.


Le Monde ce 2 août à 16 h 30 nous assurait objectivement que :

La droite comptait 123 partis et micro-partis en 2008. Plus de la moitié des partis politiques français en 2008 étaient en réalité des micro-partis centrés sur une personnalité de la majorité présidentielle.


Le Monde ce 2 août à 16h06 nous assurait objectivement que :

Si le PS possède quelques mini-formations, près de 60 % des 283 partis politiques français sont des satellites de l'UMP. Titre de l’article : Pourquoi l'UMP multiplie les micro-partis


Le Monde ce 2 août à 15 h 04 nous assurait objectivement que :

En établissant un lien direct entre délinquance et "cinquante ans d'immigration", le chef de l'État renoue avec une politique du bouc-émissaire détestable, bafouant au passage l'article premier de la Constitution garantissant l'égalité de tous devant la loi, "sans distinction d'origine". Titre de l’article : "rLe président, l'escalade et l'amalgame.


Le Monde ce 2 août à 15 h 04 nous assurait objectivement que :

La majorité poursuit son offensive sécuritaire. Martine Aubry dénonce "la dérive antirépublicaine" tandis que les ténors de la droite ont gardé le silence. L'opposition a accusé Nicolas Sarkozy de dérive droitière après son discours du 30 juillet.


Le Monde ce 2 août nous informait enfin que :

L'historien et spécialiste des questions d'immigration Patrick Weil revient sur les mesures de déchéance. Patrick Weil : "Sarkozy fait perdre à la droite républicaine ses valeurs".


Ainsi donc, nous voilà édifiés d'une certitude nouvelle. Tout, absolument tout, va vraiment très mal dans ce pauvre royaume.

Nous sommes, à en croire les bons esprits de la presse de gauche, gouvernés exclusivement par des pourris et des incapables, condamnés par l’Europe unanime.

Merci au Monde de nous l’apprendre avec son objectivité légendaire.

Jusqu’ici, considérant que certaines choses vont mal dans l’Hexagone, et devraient être réformées plus radicalement et plus rapidement que ne le fait le pouvoir actuel, j’avoue que j’étais assez pessimiste pour notre pays.

Eh bien je le concède, je le suis un peu moins désormais, car je sais que Le Monde s’est toujours trompé et qu’il trompe de moins en moins de lecteurs. Voulez-vous racheter Le Monde : vous le pensiez vendu à la gauche, en réalité, il est à vendre.

                                                             JG Malliarakis
linsolent

Publié dans information

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article