Les précieuses ridicules

Publié le par ACROPOLE

BHL (Bernard Levy), la plus éminente médiocrité de l’intelligentsia française persiste et signe.

Sa dernière victime, après bien d’autres, Robert Cassen, le journaliste est confondu avec un homonyme portant le même nom et rédacteur du journal Riposte Laïque (www.ripostelaique.com).

 

BHL3-5891fEt oui, Bernard, il y a plus d’un âne qui s’appelle Levy. Souvenons-nous de ses bourdes et approximations. Ne prétendons pas être exhaustif, mais limitons-nous à celles de ces dernières années.

 

Il y a eu le tristement célèbre roman-enquête sur Daniel Pearl assassiné par les musulmans pakistanais. Ce livre très controversé par son côté obscène et qui lui valut la terrible phrase de la veuve :"l'ego détruit l'intelligence"

 

Il y a eu ses mensonges lors de l’agression perpétrée par la Géorgie contre l’Ossétie. Une autre fois, monté sur un char de Tsahal, l’armée israelite, il proclamait qu’elle était l’armée la plus morale au monde.

 

Dans un registre plus ridicule il confondait Frédéric Taddéi, homme certainement dangereux puisqu’il anime des émissions avec des gens qui ne sont pas d’accord entre eux, avec un joueur de foot italien. Puis il fit rire la France et un grand nombre de pays quand il évoqua BOTUL, un philosophe imaginaire, inventé par un journaliste du Canard Enchaîné, avec l’appui duquel il voulu étayer une critique du philosophe Kant.

 

BHL-corbeauCe qui est attristant tient au fait que les répercussions dans les media soient funestes : ARTE, Le Monde, le POINT, il incombe à la presse de veiller au respect de la déontologie.

 

Au regard de la modestie de ses moyens intellectuels, de son incapacité à vérifier ses sources d’information mais aussi de sa malhonneté, c’est l’image des écrivains français qu'il ternit, celle de Montesquieu, de Rousseau, de Voltaire, de Hugo et bien d'autres. S'il avait eu quelque affection pour la culture française, il aurait renoncé tout simplement à croire qu'il y en fût un représentant.

Publié dans billet

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article